Le British est un chat de taille moyenne à grande, construit tout en rondeur.
Sa grosse tête ronde, en forme de pomme, est éclairée par deux grands yeux, ronds eux aussi et très expressifs. Les oreilles sont plutôt petites et bien espacées, respectant ainsi l’arrondi de la tête. L’encolure est trapue et courte. Le corps est puissant et musclé avec des épaules et des hanches larges et rondes.
Les pattes sont solides et fermes, la queue plutôt courte et arrondie à l’extrémité. Chez le British Shorthair, la fourrure est courte, dense et dressée avec un sous-poil important. Parfois les poils s’entrouvrent comme les brins d’un tapis de laine. Chez le British Longhair, la fourrure mi-longue a la texture du mohair. Elle est plus fournie sur la collerette et l’arrière des pattes.







Ses couleurs
L’introduction de Persan chez le British a favorisé l’émergence du bleu alors très populaire. Cette prééminence s’est trouvée renforcée par la confusion qui a régné jusqu’à une époque encore récente entre le British bleu et une autre race très populaire en France : le Chartreux. Aujourd’hui, les deux races sont à nouveau distinctes.
Toutes les couleurs sont reconnues, y compris les colourpoint, les mink et les sépia.


Sa compagnie

Le caractère du British joue sans doute largement dans le succès qu’il rencontre auprès du grand public. Calme et posé, toujours présent sans être envahissant, il offre une alternative apaisante à ceux qui sont stressés par la vie moderne et qui peuvent se ressourcer à son contact. Sa petite voix, dont il utilise au demeurant fort peu, contraste avec son physique imposant. Les femelles, plus fines et gracieuses savent user de leur charme.